La FSU à l'Université de Grenoble

Université Grenoble-Alpes

Fil des billets - Fil des commentaires

Situation budgétaire de l’UGA et inspection de l’IGESR : une stratégie cynique du ministère !

 

La FSU a saisi la Commission d'Accès aux Documents Administratifs (CADA) afin d'obtenir le rapport de l'IGESR rédigé à la suite de l’inspection sur la situation budgétaire de l'UGA. Ce rapport a servi de point d'appui principal à la présidence de l’UGA pour mettre en place le nouveau plan d'austérité "trajectoire budgétaire" avec, notamment, la suppression de plus de 250 postes de titulaires (voir ici). Même si certains éléments non-communicables de ce rapport ont été occultés (annexe 2), celui-ci demeure instructif, à la fois pour ce qu’il dit de l’UGA et de la politique du MESRI. Le rapport présente aussi un bilan du PRE 2017-2020 (que nous demandions à la présidence depuis plusieurs mois et qui nous a toujours été refusé). Nous considérons que les personnels et les étudiant·e·s doivent avoir accès à ces informations et nous partageons donc le rapport avec la communauté universitaire dans une optique de transparence, accompagné de notre analyse ci-dessous.

Lire la suite...

Comment les primes BIATSS ont financé l’excédent budgétaire 2021 de l’UGA en période d’austérité !

Depuis quelques semaines, nous – élues et élus FSU aux conseils - sommes accaparé.e.s par le dispositif de repyramidage des postes ITRF (ref. 1) qui constitue un jalon dans la politique inégalitaire de gestion du personnel universitaire BIATSS. Comment se situer lorsque l’on est de l’AENES ou ITRF des BAP G et J avec des missions concourant au développement de la recherche et que celles-ci sont exclues du dispositif de repyramidage et de la strate de la Recherche ? Des collègues se côtoient quotidiennement, œuvrent et collaborent pour le même objectif, et au final ne sont pas traité.e.s avec équité. Allons donc leur expliquer que pour la campagne de promotion, que cela soit sur liste d’aptitude ou tableau d’avancement, le nombre de promotion c’est peau de chagrin, que les ouvertures de concours c’est encore peau de chagrin, C’est la Bérézina !

Lire la suite...

Retour sur le CA de l’UGA du 15 mars 2022 : dans une alliance objective entre équipe présidence et certaines organisations syndicales, plus d’argent, moins de postes titulaires, et en plus, des chaires de professeur junior !

Une nouvelle fois, le CA de l’UGA a été le lieu d’une alliance objective entre équipe présidence et certaines organisations syndicales (SGEN-CFDT, UNSA, SNPTES) sur deux points que nous considérons comme cruciaux et sur lesquels nous (FSU CGT UNEF) avons été bien seuls à réagir.

 

Lire la suite...

Déclaration liminaire de la FSU au CT de l’UGA du 15 février 2022 au sujet des Chaires de Professeurs Juniors

Présentées comme une opportunité par des président·es qui jurent ne pas en vouloir, les chaires de professeur junior (CPJ) sont proposées aux établissements avec le but, à peine masqué, de mettre sous tutelle la recherche et de contourner le statut de MCF.

Lire la suite...

Chaires de Professeurs Juniors, Repyramidage, RIPEC: La FSU alerte sur ces dispositifs prévus par la LPR

La FSU avait préparé une déclaration liminaire pour la conférence sociale de l'EPE UGA qui devait se tenir le 1 février 2022 (et qui prévoyait un point sur la LPR à son ordre du jour). Cette conférence sociale a été annulée la veille au soir sans qu'aucune nouvelle date de convocation ne nous soit adressé. Compte tenu du calendrier de mise en oeuvre de la LPR très contraint, nous vous adressons ci-dessous la déclaration que nous ferons lorsque la conférence sociale sera finalement convoquée. Nous développons également dans ce message un argumentaire appuyant nos propos, accompagnés de liens vers plusieurs communiqués concernant les CPJ, le repyramidage et le RIPEC, et vers la pétition du CP-CNU.

Lire la suite...

Télétravail : Groupe de Travail ou Grenouillage Tentaculaire ?

Nous vous informons que la FSU ne siégera pas dans ce nouveau groupe de travail organisé par la DGD RH et ceci pour plusieurs raisons. Cela fait des mois que nous alertons sur les disparités constatées quant à la mise en place du télétravail au sein de l’UGA. Lors du confinement, le travail à distance n’a pas suscité de refus ou de modalités d’organisation nous semble-t-il, les personnels ont donné le meilleur d’eux-mêmes en prouvant leur implication et responsabilité quant à la continuité de service, et personne n’y trouvait à redire voire se fendait de remerciements.

Lire la suite...

Tract intersyndical contre l'austérité à l'UGA !

L'austérité à l'UGA, pour nous c'est non !

Personnels, étudiants, ce plan d'austérité touchera tout le monde

C'est tou·te·s ensembles qu'il faut se mobiliser pour faire reculer la présidence de l'UGA !

Rendez‐vous le 2 décembre à 12h en Galerie des amphis

Multiplions les AGs de structure (labo, ufr...) pour discuter et s'organiser contre l'austérité !

Lien vers le tract

Lire la suite...

Lettre ouverte au Président de l'UGA en réponse au message du 17 septembre 2021 "Campagne emplois 2022".

Monsieur le président, cher collègue, Votre message aux personnels de l’UGA en date du 17 septembre présente une vision de la campagne d’emplois 2022 (et années suivantes) qui ne nous semble pas vraiment conforme à la réalité. Il ne dit pas que cette campagne conduira à ne pas ouvrir aux concours 250 postes (EC et BIATSS cumulés) sur les 8 années à venir ; ni que le comité technique du 14 septembre a été largement défavorable au projet (5 contre, 5 abstentions, 0 pour) ; ni que cette campagne génère de profondes inquiétudes dans toutes les composantes, laboratoires et services, loin de convaincre que cette campagne pourra « permettre à l’établissement de se projeter dans l’avenir sereinement et de porter un projet ambitieux pour la vie étudiante, la formation et la recherche ».

Lire la suite...

Une politique d’emploi dramatiquement faible comme perspective désastreuse pour les 5 années à venir : combattons le projet de la présidence de l’UGA !

Nous l’avions annoncé début juillet en appelant à une première mobilisation à l’occasion du CA débattant de la politique d’orientation budgétaire (consulter ici notre lettre ouverte) :

 

l’UGA persiste et signe dans sa politique de réduction drastique du nombre de postes de fonctionnaires au recrutement enseignants-chercheurs ou BIATSS pour les 5 prochaines années : -45 en 2021, -70 en 2022, -55 en 2023, -15 en 2024 et -65 en 2025, au total 250 postes perdus (“supprimés”, “gelés”, “différés”, “redéployés”, “en surnombre”, etc…) en 5 ans ! Cette politique insupportable a deux responsables : le Ministère et la présidence de l’UGA.

 

Lire la suite...

Lettre ouverte sur le Plan de Retour à l'Equilibre

Lettre ouverte à la présidence de l’UGA et à l’ensemble des personnels et étudiants de l’université à propos d’un « Plan de Retour à l’Equilibre » qui assèche l’université depuis 4 ans et menace de se poursuivre pendant au moins 4 ans encore

 

 
Rassemblement, jeudi 8 juillet à partir de 9h, place centrale Campus SMH
 
Depuis 4 années, l’UGA tente désespérément de « revenir à l’équilibre budgétaire » et de réduire sa masse salariale d’emploi permanents et ses budgets de fonctionnement par des PRE successifs. Après le Plan de Retour à l’Equilibre (PRE) de 2017 à 2020, sa prolongation décidée fin 2020 (malgré notre opposition constante en CA) a conduit en 2021 – notamment – à "geler" (i.e. supprimer) ou "différer" (i.e. supprimer aussi) des recrutements d’enseignants, d'enseignants-chercheurs ou de BIATSS et à réduire systématiquement de 5 à 10% les budgets associés à l’offre des maquettes de formation.

Lire la suite...

HELP FSU !! En cas de besoins, contactez nous !

Les risques psychosociaux (RPS) au travail sont les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. Depuis 2016, l’UGA a mis en place un dispositif d’alerte des situations de souffrance au travail incluant des représentants du personnel. Ce dispositif implique un comité d’intervention (qui reçoit les alertes) et un comité de prévention (chargé de prévenir toute alerte future). Voir la plaquette d’information plus précise ici

Nous vous informons que l’évolution du comité d’intervention « Risques PsychoSociaux » a été présentée lors du CHSCT du 21 janvier 2021, pour une mise en place en ce mois d'avril (les nouvelles modalités vous parviendront ultérieurement). La FSU considère qu’il est primordial que l’ensemble des personnels salarié·e·s de l’UGA puissent y être représenté·e·s et accompagné·e·s quant au suivi de leur situation de travail.

Lire la suite...

Découverte majeure à l’Université Grenoble Alpes : les règles déontologiques sont faites pour être appliquées par tous !

L’UGA, toujours à la pointe de l’innovation, vient de démontrer par une expérience audacieuse la validité du principe de non contradiction d’Aristote, démentant ainsi la possibilité d’appliquer à la déontologie l’équation de Schrödinger :

Le chat du célèbre physicien pouvait être « en même temps » dans deux états contradictoires, en l’occurrence mort et vivant. Les deux derniers Présidents de l’UGA affirmaient que le Pr. Patrick Lévy, qui avait participé à la commission de sélection des projets du « Cross Disciplinary Program 2016 » (CDP2016), respectait le règlement du CDP 2016, alors même que celui-ci ne prévoyait pas sa présence dans ladite commission. Ils affirmaient également que cette commission (présidée par le Pr. Yassine Lakhnech, à l’époque directeur exécutif de l’IDEX, et donc en charge de faire respecter les règles dans ladite commission) avait eu raison d’autoriser P. Lévy à participer dans ce cadre à un vote concernant le projet LIFE (porté par un de ses proches collègues, le Pr. Jean-Louis Pépin, avec lequel il partageait plus de 100 publications dans les 5 années précédentes), alors que le « code de conduite de l’IDEX » interdisait aux membres de cette commission d’examiner un projet porté par un collègue avec lequel ils auraient eu au moins une publication commune dans les 5 années précédentes. La validité des conclusions de nos deux derniers Présidents avait été attestée par toutes les instances de l’UGA devant lesquelles elles avaient été présentées, et donc il semblait depuis 2017 que l’UGA avait inventé la  « déontologie quantique », ébranlant ainsi les fondements de toutes les disciplines scientifiques qui se croyaient soumises au joug implacable du principe de non-contradiction. Ce principe semblait peser inutilement sur la science depuis Aristote.

Lire la suite...

Communiqué des élus CGT-FSU-UNEF-UEG au CA de l’UGA, sur les conséquences du jugement du Tribunal Administratif portant sur le processus IDEX-CDP 2016

[object Object]
 
[object Object]
[object Object]
 
[object Object]

 Le Tribunal Administratif, dans sa décision du 25 février 2021, vient de donner raison à l’argumentaire de Ph. Cinquin et du SNESUP-FSU concernant les irrégularités du processus CDP-IDEX. Cette décision vient conforter toutes les actions que nous avons entreprises depuis 5 ans pour faire reconnaître un ensemble de manquements sérieux à la déontologie tout au long du processus. Ces manquements impliquent directement l’équipe présidence du mandat précédent.

Lire la suite...

Non au démantèlement de l’offre de formation à l’UGA !

Signons et faisons signer la pétition contre le démantèlement de l'offre de formation à l'UGA !
 

 

Les 14 et 16 décembre 2020, les conseils de CSPM Faculté de Sciences et H3S ont votés des motions pour s'opposer à la baisse des volumes horaires pour la nouvelle accréditation. Cette baisse étant vécue comme une véritable "injonction" par la communauté universitaire.

Lire la suite...

Postes en danger à l'UGA : Alerte sur la campagne d'emploi 2e degré !

Le 23 septembre, la présidence nous annonçait qu'aucun des 14 postes de second degré de la campagne d'emploi ne serait ouvert à des nouveaux recrutements de titulaires, aggravant ainsi encore le gel annoncé des emplois mis au mouvement et la politique générale de précarisation des personnels !

Seules les mutations internes (périmètre UGA hors CAPM) ou l'emploi de contractuels seraient possibles cette année, pour combler les manques dus aux départs des collègues (en retraite, mutation, etc).

La décision d'ouvrir la campagne aux candidats externes à l'UGA est officiellement "repoussée" et serait conditionnée : 1° au dialogue budgétaire en cours avec le ministère et 2° à l'évolution des maquettes de formation.

Cette annonce est une nouvelle attaque sur les postes des titulaires :

  1. Les mutations internes, lorsqu'elles sont possibles, permettront effectivement de pourvoir des postes, mais engendreront des départs dans d'autres composantes. Toutes les composantes de l'UGA (hors CAPM) sont donc potentiellement concernées !
  2. La proposition de la présidence revient à remplacer 14 postes de titulaires par 14 postes de contractuels, augmentant encore la précarité à l'UGA !
  3. Les postes de titulaires sont en sursis : l'UGA n'a pris aucun engagement de les ouvrir l'année prochaine et menace clairement de le geler !

Lire la suite...

Il ne faut pas simplifier les problèmes posés par le « distanciel » à l’université !

Dans une interview au Dauphiné Libéré du 19 avril, le Directeur des Services de l’Université Grenoble Alpes (UGA) Joris Benelle affirme avoir « ouvert une nouvelle voie » avec le « distanciel », une « nouvelle voie qu’on ne pensait pas possible à ce point-là » et qui permettrait d’ « avoir une démarche écologique » et de régler les problèmes de locaux et d’amphis ! Au moment où la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, envisage une extension des cours à distance à l’université pour la rentrée de septembre, il nous semble important d’apporter une réponse très critique à cette vision extrêmement simpliste et de rappeler que le distanciel a été mis en place « faute de mieux » et pose de nombreux problèmes pour les étudiants et les personnels de l’université.

Lire la suite...

« Restez chez vous » mais « continuez l’activité » : trois temps d’une lecture syndicale pour un paradoxe de crises

Dans le cadre de la pandémie du COVID-19, nous ne pouvons que saluer la décision du gouvernement de protéger les étudiants et les personnels de l’université, en privilégiant le télétravail pour le plus grand nombre et en accordant des autorisations spéciales d'absences aux personnels lorsque le télétravail n'est pas possible. Nous soutenons de tout cœur les personnels amenés à continuer à se rendre au travail, pour assurer les fonctions vitales de notre Université.

Cependant, les injonctions du gouvernement sont à la fois « restez chez vous » et « continuez l’activité », et ce paradoxe demande réflexion. La vie de notre université doit effectivement continuer, mais la crise et les réponses gouvernementales et locales appellent des actions et des propositions.

 

Dans une demande certaine d’unité nationale, les organisations syndicales continuent à avoir des choses à faire et à dire. Le paradoxe des injonctions gouvernementales contradictoires, ancré dans des crises multiples, nous semble appeler trois temps d’une lecture syndicale, pour aujourd’hui, pour hier et pour demain.

Lire la suite...

Lettre ouverte au Président de l’Université Grenoble Alpes

Lors de la réunion du 14 mai 2018 de la Présidence de l’UGA avec les représentants des organisations syndicales de personnels,

    ► la direction de l’université s’est engagée à demander aux composantes d’augmenter les données d’appel jusqu’à des valeurs permettant d’accueillir tous les bacheliers de l’académie qui le souhaiteraient ; 


    ► il a également été acté que nous serions régulièrement destinataires des informations concernant la suite du déroulement de la procédure ParcourSup et particulièrement, pour chacune des licences :
  • les capacités d’accueil et les données d’appel transmises au rectorat le 18 mai, permettant d’ailleurs de vérifier la mise en œuvre de l’engagement pris sur leur augmentation ou la nécessité d’un réajustement, si cela n’est pas encore le cas ;
  • le nombre de vœux émis, les réponses qui leur ont été apportées (OUI, OUI SI, NON, en attente) et les critères de classement éventuels.

Lire la suite...

A propos de la rencontre entre la présidence de l'UGA et les organisations syndicales, lundi 14 mai 2018

Les organisations syndicales des personnels de l’UGA (CGT, FO, FSU, SGEN, SNPTES, UNSA) ont été reçues, à leur demande, par la Présidence de l’UGA lundi 14 mai 2018 afin d’examiner les questions relatives à l’accès des nouveaux bacheliers à l’UGA (réponses à ParcourSup, moyens d’accompagnement), celles concernant les examens terminaux de l’année en cours et la présence policière sur le campus.

Un bref relevé de conclusions est joint à ce message. Il en ressort que si la plupart des points que nous avions soulevés dans nos précédents courriers ont été abordés et, pour certains, actés, la discussion n’a pas pour autant permis de clarifier la position de la présidence sur les éléments ci-dessous :

Lire la suite...

- page 1 de 3

Powered by