La FSU à l'Université de Grenoble

Tract intersyndical contre l'austérité à l'UGA !

L'austérité à l'UGA, pour nous c'est non !

Personnels, étudiants, ce plan d'austérité touchera tout le monde

C'est tou·te·s ensembles qu'il faut se mobiliser pour faire reculer la présidence de l'UGA !

Rendez‐vous le 2 décembre à 12h en Galerie des amphis

Multiplions les AGs de structure (labo, ufr...) pour discuter et s'organiser contre l'austérité !

Lien vers le tract

Lire la suite...

Lettre ouverte au Président de l'UGA en réponse au message du 17 septembre 2021 "Campagne emplois 2022".

Monsieur le président, cher collègue, Votre message aux personnels de l’UGA en date du 17 septembre présente une vision de la campagne d’emplois 2022 (et années suivantes) qui ne nous semble pas vraiment conforme à la réalité. Il ne dit pas que cette campagne conduira à ne pas ouvrir aux concours 250 postes (EC et BIATSS cumulés) sur les 8 années à venir ; ni que le comité technique du 14 septembre a été largement défavorable au projet (5 contre, 5 abstentions, 0 pour) ; ni que cette campagne génère de profondes inquiétudes dans toutes les composantes, laboratoires et services, loin de convaincre que cette campagne pourra « permettre à l’établissement de se projeter dans l’avenir sereinement et de porter un projet ambitieux pour la vie étudiante, la formation et la recherche ».

Lire la suite...

Une politique d’emploi dramatiquement faible comme perspective désastreuse pour les 5 années à venir : combattons le projet de la présidence de l’UGA !

Nous l’avions annoncé début juillet en appelant à une première mobilisation à l’occasion du CA débattant de la politique d’orientation budgétaire (consulter ici notre lettre ouverte) :

 

l’UGA persiste et signe dans sa politique de réduction drastique du nombre de postes de fonctionnaires au recrutement enseignants-chercheurs ou BIATSS pour les 5 prochaines années : -45 en 2021, -70 en 2022, -55 en 2023, -15 en 2024 et -65 en 2025, au total 250 postes perdus (“supprimés”, “gelés”, “différés”, “redéployés”, “en surnombre”, etc…) en 5 ans ! Cette politique insupportable a deux responsables : le Ministère et la présidence de l’UGA.

 

Lire la suite...

Non au démantèlement de l’offre de formation à l’UGA !

Signons et faisons signer la pétition contre le démantèlement de l'offre de formation à l'UGA !
 

 

Les 14 et 16 décembre 2020, les conseils de CSPM Faculté de Sciences et H3S ont votés des motions pour s'opposer à la baisse des volumes horaires pour la nouvelle accréditation. Cette baisse étant vécue comme une véritable "injonction" par la communauté universitaire.

Lire la suite...

Lettre FSU n°52 - octobre 2020

FSU_small.png


    Situation budgétaire de l'UGA, dialogue social, contexte national. Mobilisons-nous !

 

Sommaire

  • Situation budgétaire de l’UGA... vers un nouveau PRE.
  • Emploi de contractuels, régimes indemnitaires, mobilités, promotions, égalité hommes-femmes.
  • Élections à l'UGA du 3 au 5 novembre.
  • Réforme des IUTs : un calendrier périlleux et une réforme dangereuse !
  • Accord relatif à l'amélioration des rémunérations et des carrières lié à la LPR, c'est non pour la FSU !
  • Mobilisation contre la LPR. Signons la pétition !
  • Jean-Michel Blanquer : des propos inqualifiables sur l'ESR.

Lire la suite...

Postes en danger à l'UGA : Alerte sur la campagne d'emploi 2e degré !

Le 23 septembre, la présidence nous annonçait qu'aucun des 14 postes de second degré de la campagne d'emploi ne serait ouvert à des nouveaux recrutements de titulaires, aggravant ainsi encore le gel annoncé des emplois mis au mouvement et la politique générale de précarisation des personnels !

Seules les mutations internes (périmètre UGA hors CAPM) ou l'emploi de contractuels seraient possibles cette année, pour combler les manques dus aux départs des collègues (en retraite, mutation, etc).

La décision d'ouvrir la campagne aux candidats externes à l'UGA est officiellement "repoussée" et serait conditionnée : 1° au dialogue budgétaire en cours avec le ministère et 2° à l'évolution des maquettes de formation.

Cette annonce est une nouvelle attaque sur les postes des titulaires :

  1. Les mutations internes, lorsqu'elles sont possibles, permettront effectivement de pourvoir des postes, mais engendreront des départs dans d'autres composantes. Toutes les composantes de l'UGA (hors CAPM) sont donc potentiellement concernées !
  2. La proposition de la présidence revient à remplacer 14 postes de titulaires par 14 postes de contractuels, augmentant encore la précarité à l'UGA !
  3. Les postes de titulaires sont en sursis : l'UGA n'a pris aucun engagement de les ouvrir l'année prochaine et menace clairement de le geler !

Lire la suite...

Powered by