La FSU à l'Université de Grenoble

Situation budgétaire de l’UGA et inspection de l’IGESR : une stratégie cynique du ministère !

 

La FSU a saisi la Commission d'Accès aux Documents Administratifs (CADA) afin d'obtenir le rapport de l'IGESR rédigé à la suite de l’inspection sur la situation budgétaire de l'UGA. Ce rapport a servi de point d'appui principal à la présidence de l’UGA pour mettre en place le nouveau plan d'austérité "trajectoire budgétaire" avec, notamment, la suppression de plus de 250 postes de titulaires (voir ici). Même si certains éléments non-communicables de ce rapport ont été occultés (annexe 2), celui-ci demeure instructif, à la fois pour ce qu’il dit de l’UGA et de la politique du MESRI. Le rapport présente aussi un bilan du PRE 2017-2020 (que nous demandions à la présidence depuis plusieurs mois et qui nous a toujours été refusé). Nous considérons que les personnels et les étudiant·e·s doivent avoir accès à ces informations et nous partageons donc le rapport avec la communauté universitaire dans une optique de transparence, accompagné de notre analyse ci-dessous.

Lire la suite...

Comment les primes BIATSS ont financé l’excédent budgétaire 2021 de l’UGA en période d’austérité !

Depuis quelques semaines, nous – élues et élus FSU aux conseils - sommes accaparé.e.s par le dispositif de repyramidage des postes ITRF (ref. 1) qui constitue un jalon dans la politique inégalitaire de gestion du personnel universitaire BIATSS. Comment se situer lorsque l’on est de l’AENES ou ITRF des BAP G et J avec des missions concourant au développement de la recherche et que celles-ci sont exclues du dispositif de repyramidage et de la strate de la Recherche ? Des collègues se côtoient quotidiennement, œuvrent et collaborent pour le même objectif, et au final ne sont pas traité.e.s avec équité. Allons donc leur expliquer que pour la campagne de promotion, que cela soit sur liste d’aptitude ou tableau d’avancement, le nombre de promotion c’est peau de chagrin, que les ouvertures de concours c’est encore peau de chagrin, C’est la Bérézina !

Lire la suite...

Retour sur le CA de l’UGA du 15 mars 2022 : dans une alliance objective entre équipe présidence et certaines organisations syndicales, plus d’argent, moins de postes titulaires, et en plus, des chaires de professeur junior !

Une nouvelle fois, le CA de l’UGA a été le lieu d’une alliance objective entre équipe présidence et certaines organisations syndicales (SGEN-CFDT, UNSA, SNPTES) sur deux points que nous considérons comme cruciaux et sur lesquels nous (FSU CGT UNEF) avons été bien seuls à réagir.

 

Lire la suite...

Déclaration liminaire de la FSU au CT de l’UGA du 15 février 2022 au sujet des Chaires de Professeurs Juniors

Présentées comme une opportunité par des président·es qui jurent ne pas en vouloir, les chaires de professeur junior (CPJ) sont proposées aux établissements avec le but, à peine masqué, de mettre sous tutelle la recherche et de contourner le statut de MCF.

Lire la suite...

Chaires de Professeurs Juniors, Repyramidage, RIPEC: La FSU alerte sur ces dispositifs prévus par la LPR

La FSU avait préparé une déclaration liminaire pour la conférence sociale de l'EPE UGA qui devait se tenir le 1 février 2022 (et qui prévoyait un point sur la LPR à son ordre du jour). Cette conférence sociale a été annulée la veille au soir sans qu'aucune nouvelle date de convocation ne nous soit adressé. Compte tenu du calendrier de mise en oeuvre de la LPR très contraint, nous vous adressons ci-dessous la déclaration que nous ferons lorsque la conférence sociale sera finalement convoquée. Nous développons également dans ce message un argumentaire appuyant nos propos, accompagnés de liens vers plusieurs communiqués concernant les CPJ, le repyramidage et le RIPEC, et vers la pétition du CP-CNU.

Lire la suite...

- page 1 de 10

Powered by